Rechercher
  • Martin Mabz

L'indépendance artistique

Devenir indépendant ça semble super non ? C'est ce à quoi nous nous préparons depuis l'enfance. Et pourtant je ne connais pas d'artiste qui souhaite être vraiment indépendant. Certes, on désire être libre de créer. Mais être libre ou être indépendant ce n'est vraiment pas la même chose. L'indépendance artistique parle plus de solitude que de liberté.

Voilà pourquoi, même si je suis sans major (à part l'association Les Brûlants, dont je suis le fondateur et qui produit mes productions ou vend mes œuvres), je ne me considère pas comme indépendant.

Je ne suis pas indépendant artistiquement, une magnifique clique de copines et de copains sont mon entourage le plus précieux. Et puis je ne suis pas indépendant du public, bien sûr.

Enfin je ne suis pas indépendant des acteurs du secteur culturel. Il faut bien être diffusé pour jouer. Et le problème quand on est indépendant, c'est qu'on se situe aussi en dehors des réseaux professionnels.

Qu'à cela ne tienne, je suis tout de même un artiste indépendant.


(La photo est issue de la tournée de Fantasticus, que nous avons financé avec les marges de nos propres concerts, et d'ailleurs nous sommes passés pour des fous).



11 vues0 commentaire